Actualite : Historique SAM Pelote

lundi 18 août 2008

LA PELOTE A MAULEON Après la création de la Fédération Française de Pelote Basque en 1921, les premiers titres de gloire de la section pelote du Sport Athlétique Mauléonais ont été conquis au petit gant en 1924 et 1925, au rebot en 25, 27, 28 et 29 avec la fameuse équipe Béguerie, d'Andurain, Heugas, de Souhy et le buteur Parot, figure légendaire du village de Viodos, une force de la nature. « Mais il y avait déjà longtemps que la pelote claquait au fronton des Allées ou au petit fronton du vieux Mauléon, rappelait M. Orduna en 1991. L’engouement pour la pelote était maintenu à un haut niveau par des rencontres entre les plus grands champions : Chiquito de Cambo au grand gant, Jean Urruty au joko garbi, les Dongaïts à main nue au trinquet, pour ne citer que ceux-là. Dans les années 30 le grand chistera règne en maître au fronton des Allées et le SAM est maintes fois champion de France, grâce surtout à Tintin Aguer, un avant gauche d'un dynamisme extraordinaire. Par la suite, d'autres joueurs de grand chistera rivaliseront avec les meilleurs, leurs noms sont encore présents dans la mémoire de tous les sportifs de la Soule et d'ailleurs. Et puis la main nue connaît un prodigieux essor avec Jean Pierre Espel relayé par Jojo Dargel et les jeunes Diribarne et Ilharréguy. Et, en 1979, pour la première fois, le SAM est de champion de France seniors en place libre, avec Garacotche et Etchegaray. Il le sera à nouveau en 2004 grâce à Michel Latchère et Eric Ithurralde. La construction du Jaï Alaï va tout naturellement provoquer l'éclosion d'une école de cesta punta, et des puntistes formés à Mauléon ont animé les frontons-casinos d'Amérique ». La pala s’est fait aussi sa place et Jean Marie Challa et Christian Saint-Cricq sont devenus champions de France en 1986. Deux titres et deux finales Le SAM compte aujourd’hui 150 licenciés et, la saison passée, il a engagé 63 équipes à main nue, grand chistera, cesta punta et grosse pala dans les compétitions proposées par la Ligue, la Fédération et l’Union Basque. L’investissement des éducateurs et la mise à la disposition depuis maintenant six ans d’un animateur sportif puis d’une animatrice sportive (Aurore Caset) porte ses fruits car plus de la moitié des licenciés et des équipes engagées en championnat sont des jeunes. Cet hiver, en championnat du Pays Basque, deux titres (Sébastien Queheille et Sébastien Dunate en poussins B à main nue en trinquet, Luc Barthe et Sébastien Arla en Union Basque) et deux finales (Xabi Héguiaphal et Pierre Ducassou en Nationale A de main nue en trinquet, Michel Latchère et Eric Ithurralde en en place libre 2ème série). Maintenant que le canton possède de superbes installations à Mauléon, Viodos et Garindein, le SAM Pelote, l’association Gaindaintarrak, la Ligue du Pays Basque et la Fédération Française font de gros efforts pour ramener les Souletins dans les trinquets en leur proposant des rendez-vous réguliers ou en organisant des parties officielles en Soule. Le Sport Athlétique Mauléonais Pelote participe également à l’animation estivale du canton avec le tournoi de cesta punta et les nombreuses parties gratuites de main nue, de pala et de grand chistera qu’elle dispute sur les frontons de Mauléon et des communes voisines.

Fermer la fenêtre